LE VISAGE DES MAUVAIS JOURS

 

Je suis malheureux, je me sens souvent complètement perdu, comme un esprit qui ne trouve jamais le repos. Je mène une vie de vagabond, changeant constamment de lieu en espérant à chaque fois trouver enfin le bonheur et la paix. Mais je suis souvent déçu.

Je porte en moi une sorte de nostalgie que je n’arrive pas à décrire, la nostalgie de quelque chose qui semble perdue. J’ai l’impression de m’être arrêté quelque part, d’avoir une part de moi inachevée.